Pages

dimanche 8 juin 2014

G...

comme GENDARME de L'EMPIRE - GENDARME A CHEVAL
Dans toutes les familles des histoires se transmettent sur les faits et gestes de nos ancêtres, déformées par le temps et bien souvent enjolivées. Enfant, dans la famille de ma grand-mère paternelle j'avais appris qu'un de mes aïeux avait été aux côtés de Napoléon. Sur les enfants que nous étions cela avait beaucoup d'effet. Puis en grandissant cet effet s'est estompé et je me suis dit que cette anecdote avait été déformée ou provenait de l'imagination familiale.

Claude Gardet est né en 1789 à Monnetier Mornex près de Genève. Il est le fils naturel de Louise Gardet de la paroisse de Pregny et de Louis Panissoux de la paroisse d'Ornex. Ses ascendants maternels sont originaires du pays de Gex et travaillent dans l'horlogerie. En 1798 le département du Léman est créé et Genève est rattachée à la France. Claude devient français.
Sa mère se marie en 1800 à Ferney-Voltaire et a 3 enfants. En 1809 elle décède à Corsier près de Genève. Claude alors conscrit de 1809 est affecté au 23e d'Infanterie de ligne basé en Illyrie le 23 avril 1808 (la conscription est imposée dès 1798).
 

En 1811 il passe à la 31e légion de gendarmerie Impériale dans la Compagnie de la Carniole. Cette légion est basée dans la province de Laybach constituée en 1809 lors de l'annexion des provinces illyriennes par l'Empire.
Ces provinces sont fondées par le décret du 14 octobre 1809 lorsque l'Empire d'Autriche à la suite de la bataille de Wagram et du  traité de Schönbrunn, cède la Haute Carinthie, la Carniole, la Croatie au sud-ouest de la Save, Gorizia et Trieste à la France. Le territoire de la république de Raguse (Dubrovnik), annexée par la France en 1808, et la Dalmatie, intégrée au Royaume d'Italie depuis 1805, sont également intégrés dans les Provinces illyriennes.

 

Gendarmerie de légion à pied et à cheval du 1er Empire 

La gendarmerie d'abord consulaire puis impériale a été instituée par un arrêté de 1801 sur les bases de 1798 qui réorganise cette dernière. Héritière de la maréchaussée, elle garde ses structures, ses principes de fonctionnement et ses missions de police. Elle continue de faire partie de l'armée où elle conserve le même rang. La gendarmerie recrute ses membres parmi des anciens soldats de ligne ou des militaires en activité. La gendarmerie est une force de police administrative, judiciaire et militaire dont la tâche principale est de surveiller le territoire.

Claude a participé aux campagnes de 1811, 1812 et 1813 dans les provinces illyriennes, et à la campagne d'Italie en 1814 qui mis en scène Murat alors roi de Naples qui oscille entre fidélité et trahison en cette période délicate et le Prince Eugène vice-roi d'Italie, les beau-frère et beau-fils de l'Empereur.
Fin 1814, il est incorporé dans la compagnie de l'Aveyron et passe dans l'arme à cheval par la suite. Cette incorporation va sûrement le conduire à Rodez car il s'y marie en 1821 et y reste jusqu'en 1832. Son dernier fils naîtra en 1833 à Millau. C'est là d'ailleurs que décède son épouse Marie Vinges en 1844. Cette dernière aura eu la joie de voir son époux nommé chevalier de la légion d'honneur le 24 avril 1842.
Il décède à Villefranche de Rouergue en 1865 où il semble s'être établi une fois sa carrière terminée.
Je ne sais pas si Claude a rencontré l'Empereur mais il a bien participé aux campagnes napoléoniennes, l'histoire de famille n'était pas si fausse...








1 commentaire:

  1. Un très beau parcours pour cet aïeul, superbe! Je partage ;-)

    RépondreSupprimer