Pages

mercredi 25 juin 2014

R...

comme RESINIER.
Ou gemmeur, ce métier typique des landes de Gascogne a pris de l'essor au moment où les bergers sur leurs échasses disparaissent et au moment où la forêt de pins se développe. 
La saison du résinier commence au mois de février par l'écorçage du tronc. Avec un "hapchot", le résinier incise le tronc de haut en bas, c'est le gemmage. C'est de cette entaille que coulera la résine. Une fois récoltée dans des "couartes" puis des "barcous", cette dernière sera livrée dans des distilleries pour son traitement et sa distillation.
 
 
Résinière pendant la récolte
 
Résinier et son hapchot
 
Sous l'Ancien Régime, la condition matérielle du résinier était des plus précaires. Le contrat draconien qui le liait au propriétaire lui laissait à peine de quoi subsister.
Plus tard sa situation est proche de celle du métayer. Le résinier est associé à moitié au revenu de son travail et non payé à la journée comme un ouvrier. Le propriétaire fournit le matériel  et une cabane pour abriter le gemmeur et sa famille en pleine forêt. Ce dernier doit se procurer les outils et les entretenir. De janvier à octobre, les résiniers travaillent à récolter la résine et pendant les mois d'hiver, ils entretiennent la forêt, débroussaillent et paillent les chemins. Ils reçoivent seulement leur premier salaire à la première récolte vers le mois de mai.
 
 
A l'époque agro-pastorale, le métayage est principalement agricole. Le métayer doit céder au propriétaire une partie des grains récoltés, déduction faite de la semence pour l'année suivante : la moitié du seigle, le tiers (parfois seulement le quart) des autres grains. La résine en revanche est l'objet d'un partage non pas en nature, mais en argent : le métayer-gemmeur apporte la résine à l'atelier de distillation, qui répartira en deux moitiés (propriétaire/métayer) l'argent de la vente.
Le travail est souvent pénible car les résiniers parcourent la forêt en semaine, du lever au coucher du soleil. 
Ce métier a pratiquement disparu puisque la résine est remplacée le plus souvent par des produits pétroliers.
 
Transport de la résine
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire