Pages

vendredi 12 juin 2015

K... comme Kilbe fête alsacienne

A l'origine, la kilbe (ou messti) est une fête profane mais d'origine religieuse, l'une des plus importantes en Alsace. Le mot kilbe, issu du vocabulaire alémanique, est dérivé de Kirchweih "dédicace de l'église". Elle marque l'anniversaire du jour où l'église a été consacrée au culte et se déroule généralement en dehors de la période des moissons. Les femmes auront, plusieurs jours auparavant, confectionné charcuteries et gâteaux pour le banquet qui sera suivi de danses.
La kilbe est devenue avec le temps une fête de village souvent liée à la fête patronale : on célèbre alors le saint-patron de l'église en s'adonnant à des fêtes païennes. Deux à trois semaines avant la date, la kilbe est vendue par adjudication au cours d'une vente aux enchères à la chandelle. C'est le particulier ou l'association qui l'emporte qui est chargé de son déroulement. Le lundi suivant est chômé et considéré comme une rallonge de la fête.
 
Kilbe ou Messti en Alsace - Imagerie populaire alsacienne

1 commentaire:

  1. Si les mestis étaient courants dans les villages autour de chez moi quand j'étais petit, je n'avais jamais entendu le terme de kilbe.
    Bonne continuation

    RépondreSupprimer