Pages

mercredi 17 juin 2015

O... comme Oeufs et traditions

L’œuf de Pâques traditionnel était un œuf de poule dur et décoré à cette occasion, restant le plus souvent comestible. Symbole chrétien, il existera des œufs de Pâques pour tous les goûts et pour tous les pays.
A Paris, au Moyen-Age les clercs des églises, les étudiants des écoles et les jeunes gens de la ville, après avoir chanté l'Office des Laudes, s'assemblaient sur la place publique au bruit de tambours, armés de lances et de bâtons et portant des bannières sur lesquelles étaient peintes des motifs burlesques. Ils parcouraient ensuite les rues de la ville pour quêter les œufs de Pâques.
Mais l’œuf de Pâques était aussi l'objet d'innombrables jeux régionaux ou locaux.
La roulée consistait à faire rouler des œufs durs colorés en rouge ou en bleu sur un plan incliné. Tout œuf cassé était récupéré par le propriétaire de l’œuf resté entier qui le mangeait. La roulée pouvait avoir lieu sur une plus grande échelle comme un talus ou une colline.
La toquette consistait à enfermer un œuf dur dans son poing , ne laissant dépasser qu'une extrémité de coquille. On devait le faire "toquer" contre l’œuf tenu par l'adversaire. Tout œuf cassé était gagné et le perdant payait des boissons.


La roulée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire