Pages

lundi 13 juin 2016

K comme KYRIELLE

Les Rougon-Macquard c'est aussi une kyrielle de 1.200 personnages qui prennent vie grâce aux fiches qu’Émile Zola établit pour chacun d'eux.
En 1898, pendant l'affaire Dreyfus, Ferdinand Chastanet, alors administrateur du théâtre Antoine, rédige un dictionnaire des personnages des Rougon-Macquart. Chastanet ne destine son ouvrage qu'à Emile Zola, mais en 1901, son éditeur le publie dans la collection "Bibliothèque Charpentier" qui avait édité les autres volumes de la série sous le titre "Les Personnages des Rougon-Macquart, pour servir à la lecture et à l’étude de l’oeuvre d’Emile Zola". Chastanet avait choisi comme pseudonyme F.C.Ramond, Ramond étant le nom de l'assistant du Docteur Pascal  (dernier volume des Rougon-Macquard) auquel ce dernier voulait que soit transmis les dossiers de sa grande étude sur l'hérédité.
"Conçu il y a trois ans, alors que Zola proscrit, outragé dans les siens, presque déchu de la qualité de citoyen français, attendait dans un silence voulu et douloureux l'heure de la justice, ce travail n'était pas destiné à la publicité ; il devait être offert à l'auteur des Rougon-Macquart en un exemplaire unique, comme l'hommage tout personnel d'un passant, d'un admirateur inconnu. Mais, après examen, on a pensé que le public et le monde littéraire accueilleraient avec faveur cette sorte de table analytique, véritable annexe utile à tous ceux qui, désormais, voudront étudier rationnellement l' « Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le second Empire ». Si, en effet, le Docteur Pascal est la conclusion scientifique de cette œuvre immense, s'il résume en larges traits la vie d'Adélaïde Fouque et de ses descendants jusqu'à la quatrième génération, il laisse volontairement de côté tout ce qui gravite autour d'eux, les mille autres personnages créés par Zola, véritable monde où s'agite toute l'humanité." [Préface du dictionnaire des personnages des Rougon-Macquard]


Dans l'Oeuvre, on retrouve Zola sous les traits de l’écrivain Pierre Sandoz ; même origine, même itinéraire et même ascension sociale.
Deux autres personnages de l'Oeuvre font partie du cercle intime de Zola. Paul Cézanne et Batistin Baille ses amis depuis le collège se retrouvent sous les traits du peintre Claude Lantier et de l'architecte Louis Dubuche tous les deux camarades d'enfance de Sandoz.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire