Pages

mercredi 7 juin 2017

F comme FETES ET DIMANCHE

Jusqu'au milieu du XXe siècle les gens du peuple possédaient deux ou trois catégories d'habits : la tenue de travail de la semaine, l'habit du dimanche et dans certaines régions le costume de cérémonie.
Les jours de fêtes et le dimanche, nos ancêtres avaient pour habitude de s'habiller différemment. Quel que soit son statut, les vêtements de semaine ou de travail, ainsi que leurs coiffures, sont différents.
Le dimanche était le jour du repos pour les paysans, mais aussi le jour de la messe, c'est pourquoi leur tenue était toujours de meilleure qualité tout comme leurs coiffures.
Pour le dimanche, les habits féminins ressemblaient beaucoup à ceux de la semaine, mais les tissus étaient souvent moins épais et plus jolis. Dans certaines régions, le châle apporte des touches de couleur. Brodés ou brochés, ils donnaient un éclat plus coloré aux costumes. Le tissu de la jupe et le tablier pouvaient être décoré. Les femmes se coiffaient d'une coiffe ou d'un bonnet de "cérémonie" plus joli et plus décoré que celui de la semaine.
Le costume du dimanche des hommes ressemblait lui aussi à celui de la semaine. Mais il pouvait y avoir ajout d'un gilet sans manches, et sur la tête ils portaient une casquette ou un chapeau "neuf".
Le "nocial" est le vêtement de noces, celui que est porté par les mariés, et c'est très souvent le costume traditionnel. Une fois les noces passées, le "nocial" se revêtira pour les grandes fêtes religieuses de l'année : Pâques, Noël, pour les processions et pour les mariages. Quand le "nocial" s'use il est d'usage de dire que la vie de son propriétaire sera de courte durée, c'est pour cela que tous en prennent grand soin.


Costumes de mariage - Quimper

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire