Pages

jeudi 15 juin 2017

M comme le MOUCHOIR DANS TOUS SES ETATS

Dans l'antiquité il était de coutume de se moucher avec les doigts, le mouchoir tel que nous le connaissons n'existe pas.
Dès la Renaissance le mouchoir est connu mais n'est pas un accessoire courant, une pièce de tissu découpée est un luxe pour la plupart des gens. Si dans les milieux populaires les motifs sont simples, il en est tout autre dans les classes plus aisées. Les motifs des mouchoirs illustrés sont très variés selon les époques. Dans les maisons aisées le mouchoir de nez est un signe ostentatoire de richesse : finesse du tissu, dentelles et broderies en sont les éléments principaux. De forme ronde, carrée ou triangulaire, le format du mouchoir se standardise en 1785 sous Louis XVI qui impose, par lettres patentes, la forme carrée jugée plus adéquate.
Le mouchoir de Cholet, confectionné dès le XVIIIe siècle, est encore très connu notamment pour ses coloris rouge et blanc. Mais d'autres coloris avaient une signification et permettaient de reconnaître leur utilisation : le mouchoir de vendange : violet, le mouchoir de travail : coloris foncé, le mouchoir tabatou c'est à dire servant à chiquer le tabac : jaune ou marron.

Mouchoir de Cholet

Le mouchoir sert aussi d'objet de mode, autour du cou ou sur la tête, il devient mouchoir de cou ou mouchoir de col. C'est un carré ou triangle d'étoffe de la forme d'un mouchoir dont la taille varie et qui sert  traditionnellement aux femmes qui s'en couvrent le cou et la gorge ou le portent en fichu. Le mouchoir de cou est aussi utilisé noué par les hommes et devient cravate.
Son utilisation est quotidienne et diverse. Les hommes le nouent autour du cou pour éponger la sueur quand ils travaillent, ou pour éviter de s'enrhumer. Les femmes s'en couvrent les cheveux afin de ne pas sortir tête nue. Les mouchoirs de tête flottants sont très répandus chez les gens qui travaillent sous le soleil et notamment chez les travailleurs de bord de mer : la quichenotte des ramasseuses d'huîtres du littoral atlantique ou le mouchoir de tête le "plechoun" des provençales...


Mouchoir de tête ou Plechoun - Museon Arlaten - Arles


Le mouchoir d'instruction militaire est un carré de tissu imprimé dans le but de permettre au soldat d'avoir accès aux consignes à tout moment. En 1875, le commandant Perrinon décide d'utiliser le mouchoir comme support pour les soldats engagés qui sont majoritairement analphabètes. Léger et résistant, il sert aussi de foulard ou d'attelle en cas de blessure. (http://www.noisylesec-histoire.fr/2014/03/le-mouchoir-accessoire-militaire/)

Mouchoir d'instruction militaire

Le mouchoir a ponctué la vie du XIXe siècle : les illustrations très variées, militaires, historiques, moralistes, patriotiques... relatent les mentalités d'une époque, les évènements politiques ou religieux. Ils donnent les paroles d'une chanson, le plan des grandes villes, la carte de France ou des remèdes de bonne femme... De vocation décorative il devient éducatif en pouvant être épinglé au mur.

1 commentaire:

  1. Billet très intéressant, entre la réglementation royale, la signification des couleurs,
    et le mouchoir d'instruction militaire

    RépondreSupprimer