F : les FIANÇAILLES ETRANGES de MARIE : les FAITS

Voici donc les faits qui ont amené Géraud vers le conseil de famille.
Décembre 1857 : Je découvre le 20 à Moissac, une première publication de bans suivie d’une seconde le 27 entre Géraud Lafon et Marie Panissières. Géraud est qualifié de marchand propriétaire, pas de quoi en faire un rebelle, et Marie seulement âgée de 17 ans est la fille du secrétaire de mairie de la commune de Durfort, commune où les Lafon ont des origines.
Deux bans, donc l’acte de mariage ne doit pas être bien loin… mais non rien, ni à Moissac, ni à Durfort.

Janvier 1858 : Un mois plus tard, retournement de situation. Les 31 janvier et 7 février 1858 Marie Panissières est maintenant promise à Guillaume Cousi, les bans sont publiés à Moissac ainsi qu’à Durfort. Guillaume a 26 ans, propriétaire cultivateur habitant Moissac mais natif de Durfort.
Quatre bans, l’acte de mariage ne doit pas être bien loin encore une fois… mais non rien, ni à Moissac, ni à Durfort.

Août 1858 : Les 8 et 15 août 1858 à Moissac et à Durfort sont à nouveau publiés les bans de mariage de Géraud Lafon et de Marie Panissières. Les parents sont présents et consentants.
Quatre bans, l’acte de mariage ne doit pas être bien loin encore une fois… mais non encore et toujours rien, ni à Moissac, ni à Durfort.
Trois fois fiancée et toujours pas mariée !

Octobre 1858 : Les 17 et 24 octobre 1858, Guillaume Cousi le fiancé n° 2, promet de se marier avec Catherine Lafargue… Le mariage sera célébré le 02 novembre de la même année.  

Et Marie ? Finalement Marie s'unira quelques années plus tard le 21 janvier 1863 à Jean Augustin de Coste demeurant à Labastide du Temple à quelques kilomètres de Durfort. De cette union aucun enfant ne verra le jour, Marie vivra avec chez ses beaux-parents et s'éteindra en 1923 à l'âge de 84 ans emportant avec elle le mystère de ces promesses non tenues.
Quant à Géraud, il partira vers les Antilles et reviendra encore deux fois en France. Il repartira une dernière fois à destination de la Havane le 15 mai 1868. Plus de traces, pas de mariage, pas de décès…

Première des publications de mariage
AD 82 - Moissac 1857



Commentaires

Publier un commentaire